BLANDY ART TOUR(S)

Editions 2012 et 2013

Depuis 2008, le Blandy Art Tour(s) convie un artiste international pour un dialogue entre architecture médiévale et art contemporain. A une heure de Paris, le château de Blandy-les-Tours – rare témoin de l’architecture militaire médiévale en Ile-de-France – lance pour le plus large public le défi de la confrontation du Patrimoine et de la Création la plus contemporaine.

En 2012, Blandy Art Tour(s) présente Kendell Geers “The Marriage of Heaven and Hell”. En lançant ce défi à l’artiste sud-africain Kendell Geers d’envahir les espaces du château – cours, salles et chemin de ronde – de ses œuvres et de créations in situ, jamais la métaphore d’une campagne militaire du temps des chevaliers n’aura été aussi pertinente ! « Carte blanche » lui a donc été donnée pour investir ce vénérable vaisseau de pierres émergeant du paisible village briard. Mais retournant la carte, derrière l’image d’Epinal, l’artiste perçoit une toute autre vision : celle de la Maison Dieu (16ème arcane du Tarot de Marseille) avec sa tour foudroyée et ses personnages entraînés dans sa chute.

En 2013, il revient à Nari Ward, artiste new-yorkais d’origine jamaïcaine, de s’emparer de la place forte et disposer ses œuvres et créations in situ dans les salles, les cours et sur le parcours des six tours de son enceinte. Parcourant le château de Blandy-les-Tours et découvrant son histoire, l’artiste « souhaite présenter une série d’œuvres qui traitent des questions de pouvoir et d’identité […] et en la reliant aux questions éthiques d’allégeance, de contrôle et de protection».

 

By | 2017-10-24T12:54:57+00:00 mars 4th, 2014|Categories: Réf/ CULTURE|0 Comments